1-accueil 2-articles 3-editions 5-bio-biblio 6-presse

C'EST QUOI CE TRAVAIL?

rver?

Ma premire bande dessine illustrant un rve date de 1986. C'tait bien avant la publication du Cheval blme de David B l'Association et c'est avec cette bande dessine de 22 pages que j'ai pass le concours d'entre l'cole Europenne Suprieure de l'Image Angoulme (ancienne cole rgionale des Beaux Arts).

Par la suite, j'ai continu travailler sur mes rves et ma premire srie publie chez Delcourt, les Phosfes, n'a t qu'un prolongement de tout cela: la mise en images de mes rves et cauchemars de petite fille peine retravaills pour le jeune public.

 Johanna Schipper

symbolisme

En matire de psychanalyse, ma prfrence va gnralement Jung plutt qu' Freud. Et si j'tais beaucoup trop jeune lorsque je me suis lance dans la lecture du Traumdeutung de Freud, je n'ai jamais eu envie d'en reprendre la lecture, alors que la dcouverte rcente du Livre Rouge de Jung a t pour moi un encouragement poursuivre mon exploration.

15 ans j'avais dj ma propre opinion sur le sujet, labore partir des rves lucides (dans lesquels j'intervenais directement sur le contenu du rve) que je faisais depuis l'ge du 8 ans. J'ai toujours vu le rve comme un tat modifi de conscience dont les tats intermdiaires entre la veille et le sommeil ne peuvent tre exclus.

Les cultures traditionnelles, notamment par leur hritage chamanique, envisagent galement le rve dans sa globalit. Et lorsque le rcit d'un rve se partage en groupe, chacun peut y projeter sa propre signification comme sur une boule facettes.

 Johanna Schipper

noter, tracer, retracer, dessiner

Cela fait maintenant quinze ans que je tiens un journal o je note quotidiennement mes rves. Mon rpertoire symbolique est issu des itrations iconographiques personnelles : par exemple, la mer et l'eau renvoient chez moi aux motions. Motifs rcurrents, personnages principaux et secondaires : mon thtre onirique est balis aprs tant d'annes. Et, trs souvent, je rve en dessins !

Quand j'ai dmarr le projet des Contes du jour nouveau, qui est rattach directement un "grand rve" de mon enfance, le format carr s'est impos trs rapidement pour mes vignettes. Outre le fait que j'affectionne le carr depuis des lustres (avec le cercle, je considre ce dernier comme une figure gomtrique quasi-idale), il me permettait de me concentrer sur l'image dont le dessin change en fonction du contenu du rve : couleurs ou aspect neutre, impressions prcises ou floues, rapidit ou lenteur.

Par exemple, le rve Quelle mouche t'a pique ? a t rv avec le graphisme que j'ai utilis pour le dessiner. Les seules liberts que me m'octroie est le choix du titre et le moment o je dcide d'arrter le rcit. Les seules restrictions pour la publication sur le blog tant les sujets impliquant des proches.

urgence

C'est la suite de cette longue gestation de quinze annes de prises de notes qu'il m'est donc devenu ncessaire de travailler plus avant cette matire.

Sans doute que la qualit de ces courtes bandes dessines, publies un rythme rgulier, s'apprciera sur le long terme. Mais le travail artistique qu'il sous-tend, notamment l'excution des dessins sans crayonns partir d'un souvenir encore frais, est essentiel pour faire merger des formes nouvelles dans le reste de mon travail graphique.

 

( suivre)

 Johanna Schipper

Partagez cet article !

 

projet-l-oeil-livre





contact