1-accueil 2-articles 3-editions 5-bio-biblio 6-presse

Vous reprendrez bien un peu de bande dessine dans votre peinture?

En janvier 2014, j'animais un workshop pour quinze tudiants de 2me et 3me anne  l'universitdes arts d'Utrecht (HKU) aux Pays-Bas. L'objectif du workshop tait d'explorer le point de friction entre la peinture et le graphisme, entre la matire et le signe.

Rik en pleine recherche de couleurs

Ce fut l'occasion pour moi de revenir sur mes premiers cours  l'cole Europenne Suprieure de l'Image (EESI) o j'enseigne depuis octobre 2010, portant sur la couleur. Non pas sur "la colorisation en bande dessine", mais sur la question de la couleur dans les arts visuels (entre autres: peinture, sculpture, photo, vido et bande dessine).

En effet, ds mon arrive  l'EESI, j'ai men une rflexion sur la spcificit de la bande dessine et j'ai cherch  comprendre les raisons pour lesquelles ce mdium est si peu reprsent (sauf  de rares exceptions prs) dans le monde de l'art contemporain. Les rponses se sont affines au fil des ans  travers les cours que j'ai pu donner aux cts d'enseignants plasticiens*, notamment sur les possibilits d'exposition de la bande dessine, sur ses nouvelles formes d'criture et sur ses tentatives de s'affranchir du livre.

Pierre Duba

Pierre Duba, daprs Jon Fosse,  Quelquun va venir 

D'essence hybride, mlant dessins et textes, citant volontiers les autres arts dans sa grammaire formelle, la bande dessine est un mdium aux contours plus flous qu'il n'y parat. Pour ma part, j'ai opt pour une dfinition ouverte. Quand j'utilise le terme de "bande dessine", je me situe avant tout dans un cadre historique: celui d'un art graphique squentiel fixe qui s'est dvelopp  partir du milieu du XIXe sicle sur des supports-papier imprims. Il est intressant noter qu'au HKU, on prfre parler de cours d'art squentiel que de cours de bande dessine (ou "stripverhalen", littralement: les rcits en bandes), tant ce terme est encore connot "peu artistique".

Ce qui m'intresse avant tout, cest de voir comment une squence de bande dessine fait langage, et comment un effet, qu'il relve du signe graphique ou de la matire picturale, devient par sa rptition un lment de sa grammaire.

J'ai souvent abord mes propres rcits en bande dessine par le prisme des motions et des couleurs que j'y rattachais. J'ai donc propos au groupe d'tudiants du HKU de commencer leur projet par la remmoration d'un tableau ou d'une photo qui les aurait marqus dans leur enfance.  partir de ce souvenir (et uniquement du souvenir) je leur demandais de raliser une palette colore et de noter une liste de mots en relation avec cette vocation. L'ide tant de commencer  laborer un premier vocabulaire de formes se rapportant  un ressenti subjectif, avant mme d'imaginer un scnario.

tudiants au travail dans l'atelier de peinture

Ce travail devait les amener  crire un synopsis dans un second temps. J'avais indiqu que le rcit final pouvait faire trois pages sans que cela n'ait un caractre obligatoire, car la forme finale de l'objet tait libre. La squence pouvait tre destine  une reproduction sur papier (revue, magazine), ou tre calibr pour une diffusion web (tablette, smartphone, blog) ou encore prendre la forme d'une uvre unique (tableau, peinture, installation).

Afin de nourrir les explorations graphiques des tudiants, je faisais un rapide retour sur des auteurs ayant privilgi la couleur directe dans leurs uvres.

Alberto Breccia, le matre de la bande dessine argentine, n en 1919 et mort en 1993, a utilis magistralement les techniques picturales dans ses planches.

"Chaque histoire ncessite son traitement graphique propre" disait-il.

Maniant aussi bien le collage que le lavis, le monotype ou la gouache, c'est par la rptition que Breccia nous permet d'associer un sens une tache, une imprcision ou un effet de matire.

Perramus d'Alberto Breccia

Alberto Breccia & Juan Sasturain,  Perramus 

Quant Lorenzo Mattotti, c'est par la juxtaposition de vignettes figuratives et quasi abstraites qu'il nous invite imaginer une signification ces dernires.

J'insistais donc auprs des tudiants sur l'effet de rptition des motifs et leur proposais de crer ainsi leurs propres "strotypes". Dans "Contre la bande dessine", Jochen Gerner fait l'inventaire des codes graphiques qui ont fini par s'manciper de leur contexte d'origine et qui sont devenu autant de "clichs". La bulle de parole est, ce titre, un trs bon exemple. Mme sans texte ou avec un texte illisible, comme la bulle noire et muette dAidan Koch ou celle au texte ratur de Benot Jacques, la bulle renvoie aujourd'hui la parole mme si aucun mot n'est crit.

Aidan Koch

Aidan Koch

Tout n'a pas besoin d'tre dessin dans une bande dessine, ni surtout dessin en dtails. Sur cette question de savoir si le dessin ncessite un traitement en tous moments explicite, le minimalisme d'un Jochen Gerner ou d'un Benoit Jacques se rapproche des liberts picturales prises par Stefano Ricci ou Pierre Duba.

Le flou d'un arrire-plan chez Pierre Duba souligne les lments importants dune scne. Dans "TNT en Amrique", Jochen Gerner liste les lments saillants qu'il peroit dans une aventure de Tintin.

Une esquisse de Kim partir de Hundertwasser

Beaucoup de beaux projets sont ns de ces explorations picturalo-squentielles dans le workshop. Parmi les tentatives les plus audacieuses, il y a eu la matriochka cubique de Munir ralise en rfrence une publicit russe pour cigarettes des annes 30.

Les cubes de Munir

L'histoire raconte comment un homme renverse un cerf au milieu de la fort et, en dcoupant la bte, fait sorti de la carcasse les grandes dirigents russes. chaque dpeage il faut ouvrir la bote pour avoir la suite de l'histoire...

Rik est parti dans une composition constructiviste, en rfrence  L'lphant de Clbes de Max Ernst.

le travail de Rik d'aprs Max Ernst

Le travail de Flora d'aprs Klimt

Les planches de Dido

C'tait un trs beau moment!  

Merci  :

Dido, Brenda, Kim, Liz, Bob, Nana, Lennart, Niels, Just, Rik, Jip, Munir, Marie-Jose, Philip et Flora!

 

* En particulier Joan Ayrton, Guy Limone, Rgis Pinault...

Partagez cet article !

 

projet-l-oeil-livre





contact